La Tanzanie est réputée pour la beauté et la diversité de ses paysages, mais aussi pour sa riche faune si représentative de l’Afrique : les « big five », les cinq espèces principales, sont le lion, le rhinocéros, l’éléphant, le buffle africain et le léopard. Mais c’est également le royaume des gnous, des guépards, girafes, singes, lycaons et crocodiles, sans compter des myriades d’oiseaux. Tout ce petit monde s’épanouit dans la vingtaine de superbes parcs nationaux et réserves que compte la Tanzanie. En voici quelques-uns parmi les plus beaux…

#1- Parc national des montagnes d’Udzungwa

A 350 kilomètres de Dar es-Salaam, près d’un autre parc national, Mikumi, les forêts d’Udzungwa s’étendent sur un massif montagneux en lisière du plateau central. Ces forêts denses sont l’une des régions les plus riches en biodiversité de toute l’Afrique : on les surnomme pour cette raison les « Galapagos africaines » !
Ce parc, très différent des autres, se parcourt essentiellement à pied. C’est le paradis des randonneurs. Paysages sauvages, cascades, plantations de cannes à sucre, sommets montagneux sont à découvrir au cours de promenades de quelques heures ou de treks de plusieurs jours.
La période favorable s’étend de juin à octobre, sachant que le climat peut être pluvieux.

Colobes rouges Tanzanie

© Fotolia – Duelune

#2- Parc national d’Arusha

A 40 minutes d’Arusha ou une heure de l’aéroport du Kilimandjaro, le Parc National d’Arusha est un véritable petit bijou. Au niveau de la superficie, c’est le plus réduit des parcs de Tanzanie, mais sa richesse et sa variété en font une destination à ne pas manquer au cours d’un voyage dans le Nord du Pays.
Découverte du Mont Meru (4566m), des forêts d’altitude, du Ngurdoto au cratère marécageux peuplé de nombreux animaux, des lacs bleus de Momela avec leurs flamants roses… Tels sont quelques-uns des plaisirs qui vous attendent au Parc d’Arusha, parmi les girafes, les éléphants, les buffles, les antilopes, rhinocéros et autres phacochères…
Meilleur moment : de juin à février à l’exception du mois de novembre, parfois pluvieux.

Girafe parc national d'Arusha

© Fotolia – Carsten Krüger

#3- Parc national du Serengeti

Incontournable, le Serengeti, dont le nom signifie « plaines infinies », est l’un des parcs animaliers les plus renommés au monde. Il s’étend au nord de la Tanzanie sur 14 763 km². Sa particularité ? D’immenses migrations de grands herbivores, qui parcourent un millier de kilomètres de décembre à juillet. 200 000 zèbres, 300 000 gazelles et un million de gnous frappent la savane de leurs sabots à la recherche de nouveaux pâturages, formant des colonnes pouvant atteindre les quarante kilomètres !
Les fameux « big five » y sont également bien représentés, ainsi que les hyènes, les guépards et de nombreux rapaces.
Les prédateurs seront davantage visibles de juin à octobre.

Lion rugissant parc national du Serengeti

© Fotolia – Gribiere

#4- Aire de conservation du Ngorongoro

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un parc national, mais plutôt d’une zone protégée. L’Aire de Conservation du Ngorongoro, Patrimoine mondial de l’Unesco et Réserve de biosphère, se situe au Sud-Est du parc de Serengeti. Elle comprend des plaines, de la brousse, des forêts d’altitude, mais surtout le deuxième plus grand cratère du monde, celui de Ngorongoro.
C’est un jardin d’Eden pour 25 000 animaux parmi les deux millions qui peuplent toute la zone. Cette aire est un exemple en matière d’écotourisme, car ses gestionnaires ont réussi à développer en toute harmonie le pastoralisme et le tourisme tout en protégeant l’environnement.
La saison sèche, de juin à septembre, est la plus favorable.

Flamants roses - Aire de conservation du Ngorongoro

© Fotolia – Palenque

#5- Réserve de Selous

Selous est elle aussi une réserve inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Située au Sud du pays, c’est le plus vaste Parc National de toute l’Afrique avec ses 50 000 km². Lycaons, hippopotames, buffles, éléphants, crocodiles et 400 espèces d’oiseaux peuplent ses différents paysages. Ceux-ci sont très variés avec des rivières, des marais, des forêts et des prairies ouvertes, le tout étant encore relativement peu fréquenté par les grandes masses touristiques.
Un endroit sauvage et préservé pour faire un safari inoubliable, avec randonnées et sorties en bateau ! Meilleure saison : de juin à novembre.

Éléphant - Réserve de Selous

© Fotolia – Nyiragongo

Pour concevoir votre itinéraire et rencontrer la vie sauvage tanzanienne, consultez nos suggestions de voyage personnalisables !